lundi 28 août 2017

Esclaves et fils d'esclave au temps de Léonard de Vinci


Esclaves et fils d'esclave à Florence


Autres temps autres moeurs , poter un jugement de valeur sur cette époque avec nos yeux d'aujourd'hui n'est pas très malin. L'esclave fait partie de la famille et notre journaliste aurait été plus avisé d'enquêter sur la mère de Léonard. Car dans les chapitres précédant ceux de la Joconde, Martin Kemp balaye d'une assertion ses origines : elle ne pouvait être une esclave car à Vinci il n'y en avait pas ;-). Il y était à Vinci en 1450, pourquoi cette ville ferait exception au reste de la Toscane ? Pourquoi nier les études scientifiques menées sur les empreintes digitales de Léonard et révélant un patrimoine génétique moyen-oriental ?  Pourquoi cette négation de la réalité ?

mercredi 9 août 2017

Dans LDV en Lombardie en Vénétie, sont abordées les origines, en détail, de la mère de Léonard. Une esclave moyen-orientale ayant peut-être débarquée comme nombre d'autres à Venise. Visiblement ça dérange. Je vais donc lire les arguments de la partie "adverse"et vous tenir informés. Intéressant ce refus des preuves scientifiques par un professeur émérite de l'histoire de l'art.