dimanche 27 novembre 2016

Monet et les vaches pour modèle ?



Des vaches ;-) La meilleur pochette du Pink Floyd ? Atom Heart Mother sans conteste.
Le modèle préféré d'Eugène Boudin ? La vache si j'en crois le nombre considérable d'études laissées. Et quand vous êtes saouler d'en voir autant, au musée du Havre par exemple, une question vous taraude : Pourquoi Monet n'en n'a-t-il pas peint plus ?
Une seule de mémoire, dans une cours de ferme. L'idée n'est pas saugrenue car la question se pose en novembre 92. T. Robinson lui présente un de ses tableaux et le maître de Giverny avoue bien aimé les vaches et le bébé ; et d'ajouter : J'essaierais les vaches - peut-être l'été prochain, sérieusement.
On est dans l'anecdote mais il existe dans le journal de Robinson des réflexions bien plus sérieuses et précieuses. Elles sont reprises par "l'école américaine" de l'impressionnisme mais très rarement ( je pourrais écrire : jamais mais n 'ayant pas la prétention d'avoir tout lu) par "l'école française". Cette "négligence", ostracisme ?, est vraie aussi pour les oeuvres parties à l'étranger. Mis à part les monographies ou un catalogue d'exposition, qui vous coûtent les yeux de la tête, on va au plus simple pour les illustrations des biographies, des abécédaires, des XXX pour les nuls. Toujours les mêmes tableaux, les même études, celles dont on dispose en France. C'est navrant.

Aucun commentaire: