dimanche 22 février 2015

La masse des ignorants celle de Pétrarque : "Je lui laisse mon tableau ou image de la bienheureuse Vierge Marie, oeuvre de l’excellent peintre Giotto, qui m’a été donnée par mon ami Michel de Vanni, de Florence, dont les ignorants ne comprennent pas la beauté, mais qui ravit d’admiration les maîtres de l’art" ou celle de Léonard : "Dès lors....celui qui se bat en ayant peur de l'ombre se bat en ayant peur de la gloire de l'art telle qu'elle est reconnue par les nobles talents, mais acquiert la gloire selon les masses ignorantes, qui n'espèrent rien d'autre de la peinture que la beauté des couleurs." cette masse  qui rechigne à lire des guides autres qu'un ramassis d'adresses avec des historiettes, un vernis de culture et d'histoire.
Cette masse des ignorants, contemporaine des artistes, des auteurs devient au fil des années, des siècles, une masse éduquée sur les valeurs d'antan mais après combien d'années ?

Aucun commentaire: