lundi 28 avril 2014

Un pot de confiture ou un tableau Impressionniste ?

Elle s'appelle Gertrude Stein, elle est américaine et aime la peinture. Elle s'installe à Paris et vient voir les Cézanne de Vollard. Entre la boutique du marchand d'art et la confiserie Fouquet, elle existe encore, de la rue Lafitte la dame  hésite parfois. Un portrait de Cézanne ou un pot de confiture de fraises.
C'est rigolo comme anecdote. Je savais le prix des tableaux très bas mais de là à être comparable à celui d'un pot de confiture, même de luxe, c'est un peu ahurissant.

Aucun commentaire: