mardi 12 novembre 2013

Ebook/EPUB3 sous Androïd 
on a testé pour vous.

Dans les milieux conservateurs de l’édition numérique l’hypermédia, enhanced ebooks pour les anglais, est traité comme le numérique l’est dans l’édition germanopratinoise :  en paria. 
Et si jamais on daigne lui accorder quelques réflexions, l’analyse est toujours conclue par  une phrase lapidaire : seule Apple et son iPad s’en inquiète ; sous entendu  : avec sa part de marché congrue pas la peine de nous emmerder avec cette danseuse. 
Soit. Après tout, nul n’est obligé de vivre avec son temps, de se remettre en question, de risquer son pognon dans une aventure où seuls en fait l’auteur et les équipes techniques s’amuseront un peu, se  creuseront la tête et donneront au lecteur l’impression d’être au 21ème siècle. 
Si,  iBooks est l’unique plate-forme d’un rendu « enrichi », très vilain terme, pourquoi prendre un risque financier ? car l’hypermédia coûte.
Seulement voilà, les choses évoluent et l’Epub 3, cette arlésienne pour beaucoup, trace sa voie mois après mois. En héritier du web l’implantation dans les outils et les moteurs de rendu des balises
Même Amazon permet aux grosses maisons d’édition, avec son format KF8, de faire de l’hypermédia ; une possibilité refusée pour le moment aux auto-édités. Cette évolution va évidemment de pair avec les supports : les tablettes, cohérence oblige (elle peut le faire, pourquoi ne pas le faire ?). 
Pour sa part la liseuse est incapable, pour des raisons techniques que j’ignore,  d’afficher 24 images par seconde ; elle pourrait lire un MP3 (la PRS 505 le faisait par exemple), mais son coût en serait grevée et vue la bataille des prix….
Alors existe-t-il d’autres moteurs de rendu « enrichi » ?
Oui. 
Sony propose par exemple sur Google Play un add-on à son Reader pour ses tablettes Xperia sous Androïd.



Idem pour l’un des leader des moteurs de rendu : Moon + Reader.  Pour ne pas se faire simplement l’écho d’une annonce, iDboox a tester la chose sur une tablette Androïd et un fichier Epub des Guides MAF. 
Pour les besoins du truc l’Epub a d’abord été validé avec Sigil. Cet outil WYSIWYG, connu des professionnels du code, lit parfaitement les balises audio et video et nous permet éventuellement d’aller fourrer notre nez là où un problème pourrait surgir.

Le code



Le rendu






Quid maintenant avec Lune+ Lecteur ? Ça marche et visiblement le leader fait des émules. La photo ci-dessous est l’écran d’une tablette Asus (encore avec protection) sous Androïd 4.0 et un moteur de rendu conforme aux spécifications Epub3 : Gitden Reader 




Pas d’image pour Moon+Reader ? Non vous nous croyez ou vous essayez ;-)
Et en dehors des tablettes ? 
La lecture sur PC ou Mac ne compte-t-elle pas  encore des adeptes ? Oui, environ 40%. Ceci n’a pas échappé à Apple. La firme vient d’implémenter dans la dernière version de son OS : iBooks. 
Readium n’avait pas attendu cette mise à jour pour proposer une lecture via Chrome d’ouvrages hypermédia ou non. Le rendu reste toujours « aléatoire », pourquoi la vidéo n’est-elle pas centrée ?  visiblement il faut plonger dans le code, et suivre par exemple les recommandations de l’IDPF : 10. Provide alternative access to media content : When the native controls for video and audio content in HTML5 are enabled by default, media content is much more accessible. Fallback options such as captions or descriptions for video and transcripts for audio are also important. Sign language is also important to many deaf users…..; mais le couple Google/Epub3 restitue notre enrichissement.  


La dernière pierre à l’édifice est évidemment le ralliement il y a quelques semaines d’Adobe au consortium IDPF, pour implémenter sa solution DRM à l’Epub3. N’en déplaise à certains, nombre d’éditeurs ne souhaitent pas laisser dans la nature un ouvrage se balader de tablettes en liseuses et de celles-ci en PC ou Mac. C’est leur droit.
Techniquement le marché s’ouvre à l’hypermédia, reste aux auteurs de se lancer dans l’aventure, et aux éditeurs de financer… s’ils osent. 
Chez les Guides MAF l'hypermédia accompagne Léonard de Vinci, Michel-Ange et les Impressionnistes. Pour l'instant tous nos titres sont disponibles de la sorte sur iTunes. Ils seront bientôt dispos aussi pour Androïd avec d'autres plate-formes, mais cela nécessite un peu de travail, patience donc, le plus dur est déjà fait : écrire avec autre chose que des mots.


Aucun commentaire: