mardi 7 août 2012

Les Stones hypermédia sur ebook, quand ?

Un peu plus de 100 pages de lues de la version papier de Rolling Stones par Bon. Le sujet mais surtout l'écriture est bien une invitation à l'hypermédia.
Plusieurs entrées sont lisibles pour là une vidéo de Jagger enfant à la télévision (impossible car indisponible, mais ce n'est pas le problème), ici un extrait musical, ici et là des photos inconnues.
François nous invitent souvent par exemple à voir, lire ou écouter : où on verra....M J faires ses premières prestations de gymnaste... On a des photos de Brian Jones ...etc..
Pour marteler les moments forts il les résume et les répète et nous comme des cons on ne sait pas vraiment de quoi il parle : Go Keith, go lancé par Chuck Berry ...fait nous un note à note d'un morceau culte... mais on l'écoute quand ce morceau ? De suite car on est un fan du monsieur, demain, ou jamais car au fil des 400 pages suivantes on sera passé à d'autres choses ? Et des choses il y en a une ou deux par pages au moins.

Géographiquement on est un peu perdu si Londres nous est inconnu. La librairie de Notting Hill je visualise, mais le Marquee? Un lieu culte, indispensable au cursus des Stones, c'est où ? Comment ils donnaient les premiers amplis, les premiers micros, les premières guitares sur la scène ? Fender et Gibson des années 50 /60 entre les mains de Keith, de Brian ?
C'est une frustration permanente cette lecture ;-). La nouvelle version Epub nous réserve paraît-il des surprises. De quel type ?
De nouvelles infos, sûrement.
Des images, peut-être.
Des enrichissements multimédia? Sûrement ...pas car peur il ya peut-être. Celle de ne pas disposer des droits nécessaires. C'est certain les Stones ne lâchent rien, mais 30 secondes d'une chanson c'est déjà pas mal, on a le droit. Des vidéos pirates pour être en transgression comme les Stones l'étaient, et puis on ne sait jamais une autorisation exceptionnelle. Pourquoi ne pas prendre le risque, ne pas demander ? Evidemment la douche froide du Viel homme et la mer doit être encore en mémoire.
Inutile de tomber dans un débat sur le portage des liseuses noir et blanc pour un plus large public VS l'iPad. Seul ce dernier peut aujourd'hui donner une nouvelle dimension à cette biographie, transgresser les règles de l'anastatique.
Osera-t-il un jour François ?

1 commentaire:

F Bon a dit…

yes, man, mais cet hiver j'ai eu l'occasion de voir de près l'univers des "droits dérivés"

je peux t'assurer que c'est pas l'envie qui manquerait, mais j'ai pas les reins assez solides :-)

même les liens YouTube pour le film de Robert Frank ou autre ça valse tout le temps

alors jouer avec ça en douce sur le blog, ça oui, ou en performance live – mais pour l'ebook... pas demain!