dimanche 11 mars 2012


Un écran retina pour quoi faire ?
La résolution du nouvel iPad permet sûrement de s'approcher de la qualité papier mais la contrepartie est le poids, celui de l'image, de la vidéo. On peut être tenté de choisir la plus haute résolution pour satisfaire un public, un lectorat....non encore évalué, mais c'est peut-être une erreur.
Pour le diaporama de la Madone de Laroque ce choix équivaut à multiplier par 10 la taille du fichier. En résolution Portable nous avons 610 Ko, en Moyenne 670 et en haute résolution 7,8 MO.
Quand dans un guide vous avez une centaine d'images et un dizaine de vidéos il est impératif de se poser la question de savoir si la satisfaction du plus petit nombre, pour le moment, doit pénaliser le plus grand nombre.
Un fichier lourd c'est évidemment le WiFi et non la 3 ou 4 G pour son téléchargement. C'est plus d'espace de stockage et c'est moins de performance en lecture (l'iPad 1 rame déjà avec les versions actuelles).
Le jour ou retina sera la norme, on ne se posera plus ce type de question mais pour le moment, impossible de faire deux versions (je vous dis pas le bordel dans iTunes) et de doubler voir tripler le poids d'un ouvrage.
Il va falloir regarder la part du 3 VS le 2 qui avec 100$ de moins va certainement attiré de nombreux indécis venant grossir le flot de ceux ayant déjà été séduits.
Sauf a être hyper hyper élitiste, Michel-Ange et Léonard doivent rester accessibles au plus grand nombre des privilégiés possédant une tablette.

Aucun commentaire: