samedi 17 septembre 2011

Qu'attendre des médias traditionnels ?

Rien, c'est une évidence quand toute la semaine vous suivez Begbeider sur Canal+, sur Europe 1 et la semaine précédente sur France Inter, dans le Point.
Tous sont complices, sans aucune approche critique, sans le moindre questionnement, ils gobent une opinion bâtie sur des assertions.
Le point d'orgue de cet état d'esprit est levé par Christophe Grossi sur son blog, à propos d'un ouvrage sur le devenir de la librairie. Il voit son billet plagié par une journaliste de Livre Hebdo. Leur boulot est quand même plutôt peinard, prendre un dossier de presse en tirer deux ou trois phrases clés et broder autour. Même pas besoin de lire l'ouvrage, si non ils auraient débusqués à leur sortie les plagiats aujourd'hui défrayant la chronique.
Qui sont les victimes de ces connivences, malhonnêteté et fainéantise ?
En premier lieu les lecteurs de ces médias. On les trompe honteusement et ce depuis des années, sans vergogne, sans contrition.
Seulement les choses changent, un peu, un peu seulement malheureusement. Les plagiés se rebiffent, et les lecteurs manifestent de plus en plus souvent leur mécontentement.
Peu importe le sujet. Lire les commentaires des articles accessibles dans les éditions .FR de ces médias est riche d'enseignements.
L'imposture commence à lasser les gens sérieux, ceux qui en ont marre d'être pris pour des gogos.



Aucun commentaire: