jeudi 25 août 2011

Le pognon roi du monde ...littéraire.

Pour son lancement Idboox avait surfé sur l'accord Google-Hachette, en interviewant mézig et d'autres acteurs du numérique. Les ennemis d'hier devenaient amis. Même scénario avec La Martinière. Toujours pour la même raison : l'argent.
Et la culture là dedans ? Elle passe après, il ne faut pas se leurrer, c'est un vernis.
Un livre c'est pour nombre d'entre nous d'abord du pognon.
Cet accord n'est pas scandaleux, un catalogue numérisé en plus c'est bon pour la cause ;-)

Aucun commentaire: