lundi 22 août 2011

La pub n'est pas aveugle

Si la pub marque les tendances de notre société on est pas sortis de l'auberge. Faire appel à des morts (Fernandel, Steve Mc Queen ou Marylin) pour nous vendre des produits somme toute d'une banalité quotidienne on se dit, en première lecture, que la pub qui est en crise de créativité. Quand le Monde des Livres, une institution intello-culturelle, pour se relancer les slogans suivants pour ses bannières: Les Livres changent nos vies(1) Le Monde des Livres change(2), On prend les mêmes et on recommence (3, j'ai dapté un peu) on se dit en première lecture : 1 ils se foutent de nous comme d'hab, 2 on aurait aimé lire : Le livre change. Mais non il ne change pas , du moins en France, et visiblement les publicitaires qui ne sont pas aveugles le voit bien.

Aucun commentaire: