samedi 6 août 2011

Guardian Shorts

Le Figaro avait lancé sa bibliothèque idéale sur iTunes, sans chiffre on peut supposer un succès plutôt modeste, j'aimerai me tromper.
The Guardian se lance lui aussi dans l'édition numérique. L'objectif est plus ambitieux fournir des titres en prolongement des articles de fond du quotidien. La collection, The Gardian Shorts, proposera des ouvrages entre 20 000 et 50 000 mots.
Disponible d'abord sur Kindle puis sur iBook, cette stratégie correspond certainement à la réalité du marché UK.
Un Kindle = un lecteur, un iPad ou iPhone = un joueur, ou un lecteur, ou un internaute, ou un je ne sais pas quoi. Plus nombreux mais moins captifs.
La presse française peut se préparer sereinement pour les vacances prochaines ou les suivantes ou encore celles d'après.
Etonnant d'ailleurs de la part de nos acteurs nationaux, pas de pub pour cette foutue lecture au soleil avec 10 ou 15 livres dans son sac de plage.
Les journalistes pouvaient aussi faire un papier : cet été, quels sont les ebooks que vous emporterez à "seintrop".
C'est pourtant une période propice, non ?
Même des trucs à la con on ne fait pas. C'est dire.
Pour finir un article dans l'Express.fr sur un libraire en colère.
Toujours pas de ebook menaçant, c'est inquiétant ;-)))





Aucun commentaire: