mardi 5 juillet 2011

Les retours

Hier un mail d'Immateriel sur la gestion des retours. Peu de ventes, donc peu de retour ;-(
Les livres numériques sont régis par les lois sur la VPC. Le lecteur dispose donc d'un délai de rétractation, et rien n'empêche les petits malins de lire gratuitement des ouvrages en se faisant rembourser l'achat si le délai n'est pas dépassé.
C'est la loi.
J'en ai fait l'expérience avec l'iBook store et le catalogue de l'expo Cranach. Payé, demande de remboursement accordée immédiatement, puis crédit de la somme en gardant l'ouvrage sur mon iPad. Tout bénef, sauf que Cranach je n'aime pas.
Pour le moment on ne communique pas vraiment sur cette opération, mais si un jour la pratique devient pénalisante comment la gérer ?
Comment détecter la fraude de la bonne foi, comment récupérer l'ouvrage ?
Dans les hypers la démarque, connue ou non, est quantifiée et payée par tous les acheteurs honnêtes.
On verra peut-être, sûrement, un jour un pourcentage arbitrairement fixé venir augmenter le prix de revient du livre numérique. On n'osera pas le faire apparaître, mais il sera là, bien présent.

Aucun commentaire: