jeudi 2 juin 2011

Les Croates font de la Pub.

Devant le Louvre, les Croates vantent leur pays.
L'un des héros du pays se nomme Faust Vrancic, né en 1551.
Après avoir découvert les dessins de Léonard il rédige son maître ouvrage : Machinae novae.
La circulation, ou le prise de connaissance, des études de l'auteur de la Joconde est toujours surprenante. Un truc à creuser un jour.
Pour notre Croate, l'Homo volans, le parachutiste, est un sujet de prédilection, un rêve.
A l'image du Florentin, ses descriptions, comme les dessins vinciens, sont les reflets des connaissances de leur époque et aussi des lacunes relatives à la physique, à la mécanique.
Aujourd'hui en proposant des maquettes à partir des textes ou des épures, à Milan, Vinci ou au Clos-Lucé, on induit en erreur le visiteur, on l'éloigne du créateur.



Aucun commentaire: