mercredi 29 juin 2011

Amazon ne fait pas les choses comme les autres, pour preuve le mur sur Facebook.
La majorité des entreprises refusent le principe même du réseau, ils acceptent les amis et plus souvent les "je t'aime", mais impossible d'écrire sur le mur , même en relation avec leur business. On est sur une page de site, point. Quel intérêt de doubler ?
Pour la page Kindle visiblement c'est différent, les gens s'expriment et partagent .
Cet état d'esprit est sûrement une marque de fabrique.
Est-ce une clé ?
Bookeen, à une autre échelle, fait la même chose, mais pas Kobo, ni iTunes, ni Barnes.
Difficile pour le moment d'y voir une bonne ou mauvaise pratique avant une étude sérieuse sur le sujet.

PS: Bibliobsession a trouver un truc sympa sur un sujet parallèle.

Aucun commentaire: