vendredi 13 mai 2011

Vendre son âme au diable

Un article dans un canard US (GoodReader) sur l'état d'esprit de l'auteur.
Pour être lu il est prêt à tout, vendre son âme au diable, pirater ses propres ouvrages.
Je trouve l'idée fichetrement dangereuse.
S'il suffisait de mettre un ouvrage sur Torrent pour en assurer le succès on le saurait.
Gratuit un ouvrage, encore sous droit il s'entend, n'a plus de valeur, ni pécuniaire, ni littéraire.
Il faut trouver autre chose.

Aucun commentaire: