dimanche 3 avril 2011

Chastel et la musique, l'histoire et le multimédia

Le sac de Rome en 1527 est parfois comparé à la chute de Constantinople.
Souvent dans son ouvrage consacré au premier, le grand historien d'art fait référence à la musique avec par exemple cette note : [ la chute de Constantinople] suscita des lamenti grecs, italiens, allemands, français, des motets comme celui de Guillaume Dufay beaucoup plus émouvant que la fameuse Déclaration envers la sainte Eglise au banquet du Faisan donné par le duc de Bourgogne le 17/02 1454.
Vous devinez la suite ?
Eh bien les 5 premières pages du chapitre 1 ne sont que sonnets et chansons, témoignages vivants du traumatisme romain.
Chastel et l'hypermédia n'auraient pu faire qu'un.

Aucun commentaire: