vendredi 11 mars 2011

La Xoom se vend mal

Les premiers chiffres sont tombés la Xoom n'atteint pas ses objectifs de ventes.
3 éléments sont pointés du doigt : Le prix, l'absence de Flash, les bugs d'Honeycomb.
Comment éliminer l'iPad 2 de la liste ?
Plébisciter par la critique pour ses performances, je me souviens pourtant d'une expérience assez désagréable avec un téléphone Motorola.
Quel rapport me direz-vous ?
Des démos bluffantes, des tests complaisants, un buzz qui s'amplifie et s'auto-alimente, eh bien tout cela n'est pas suffisant pour convaincre un marché dont les précédentes expériences n'ont pas été probantes.
Après la Galaxy et la Xoom , la PlayBook et la tablette de chez HP peuvent-elle non pas s'imposer mais tirer leur épingle du jeu ?
La réponse est peut-être liée a la maitrise de l'OS.
Qui possède un système d'exploitation possède une vision de son produit final, de sa cible, de son marché, penser 360 quoi ;-) com ils disent dans la pub.

Aucun commentaire: