samedi 19 mars 2011

Faim de livres, ou soif de lire ?

Le slogan de Bookeen pour sa dernière pub est assez maladroit.
Je connaissais la soif de lire, la faim de livres, pas.
Il ravale le livre au niveau d'un McDo et la photo n'arrange rien.
On peut avoir envie de le dévorer, le livre, mais la gloutonnerie n'a jamais permis de se délecter. On avale un point c'est tout.
Lire Guerre et Paix en deux heures c'est possible, il en reste quoi (allusion à une blague de Woody) ?
Evidemment on est toujours dans le registre du quantitatif . Si on aborde le qualitatif on se fait rétamer par le papier.
Stocker plein de bouquins sur un même support. Voilà l'apport essentiel du 21ème siècle.
Misère du +.
On en lit combien par an des bouquins ?

Aucun commentaire: