mardi 1 mars 2011

Au-delà des DRM

C'est un fait on se pose un tas de questions sur le livre numérique à la frontière brestoise, notamment sur les droits du "lecteur" :

The E-Book User's Bill of Rights

Every eBook user should have the following rights:

1) The right to use eBooks under guidelines that favor access over proprietary limitations.

2) The right to access eBooks on any technological platform, including the hardware and software the user chooses.

3) The right to annotate, quote passages, print, and share eBook content within the spirit of fair use and copyright.

4) Tthe right of the first-sale doctrine extended to digital content, allowing the eBook owner the right to retain, archive, share, and re-sell purchased eBooks.

Le point 2 est en premier lieu une question d'argent, donc le prix du livre numérique en pâtira. J'en avais un peu discuté avec Michalon (Epagine) pour les versions iPhone-iPad par exemple. Difficile d'imaginer un lecteur acquérant une version iPad sans bénéficier d'une lecture sur iPhone dans un autre contexte, sans payer deux fois évidemment.

Mais l’auteur peut aussi estimer ne pas devoir être présent sur un matériel dévalorisant son travail. Une approche multimédia sur le Kindle (le livre électronique) est impossible donc exit.

Pour le point 4 je ne connais pas les éléments de la "doctrine" citée, mais à vue de nez c'est compliquée cette affaire.

Aucun commentaire: