mardi 1 février 2011

Snobisme

On a voulu le snober, il revient en force.
Qui ?
L'argent.
Sony voulait faire du pognon sur le dos d'Apple, niet.

La FNAC, KINDLE et autres EDEN le savent, depuis l'Ipod Apple veut faire de l'argent avec le contenu, c'est pas nouveau, faut pas rêver.
Si vous voulez vendre du livre sur iPad, c'est iBooks ou bien vous vous creuser les méninges en dehors de notre périmètre. C'est possible.

Et quand Sony sortira une tablette, ils inviteront l'Ebook Store peut-être ?

Flammarion et le livre numérique ? Niet tant qu'on ne verra pas la couleur de l'argent.

FeedBook boude le Kindle, une question d'argent là encore.

C'est un filtre bien souvent , trop souvent oublié.

Les auteurs et le numérique? Quel pognon çà ma rapporte? Déjà avec le papier j'en gagne pas, alors mon contrat éditeur je m'en cogne pour 90 % ou plus d'entre eux. La seule chose de sûre, mon "A valoir", le reste c'est de la littérature.

La mutation du livre, ah la belle histoire, mais qui paye, combien on gagne ?

Gutenberg sans ses actionnaires, Manuce sans ses mécènes : c'est du rien.

Pas la peine de s'émouvoir, de crier au scandale ou victoire quand la FNAC ouvre un rayon "Non DRM", il "existait" déjà, fallait lire c'est tout. Aucun éditeur n'a été contraint a enlever des DRM sur ses ouvrages.
Le DRM c'est aussi une question pognon.

Aucun commentaire: