samedi 5 février 2011

Des natures du livre numérique Part 1

Les divers états du livre numérique. Pourquoi il en existe plusieurs, oui. Tentons d'y voir un peu plus clair, si c'est possible, pas sûr.

Brouillon, work in progress, version 0, 1 et nouvelles nouvelles versions, full text ou enrichi, voici pour la partie auteur.
Transfert de propriété "patrimoniale" vers le lecteur, enrichissement social, hypermédia le lecteur pourra lui aussi prolonger la vie de l'oeuvre, par lui et pour lui, par lui et pour les autres etc... la (les) vraie(s) nature(s) du livre numérique est (sont) encore à inventer.
C'est plutôt intéressant de tenter d'y participer.


Work in Progress

Sur l'écran blanc, le texte s'affiche, l'image fixe ou animée suit le curseur piloté par la souris, par le retour chariot, le fichier MP3 glisse du navigateur média vers la page, vers le diaporama. Le point MOV suit le même process. Textes, images ou sons tous sont au service de l'idée.
Tout n'est pas clair, le livre numérique est fichier(s), pas encore chapitre, encore moins ouvrage. Et les fichiers s'accumulent les uns après les autres, le fil n'existe pas.
La peur de la page blanche? Connais pas ! La notion de page est caduque. Un thème un fichier, conteneur des data qui se répondent se complètent. Le poids, la résolution, le temps d'écoute, de lecture, sont les nouveaux éléments adjoints au signe. Apprentissage de nouvelles techniques, exploration de nouveaux horizons.
Nous sommes en phase de constitution, de work in progress, tâche de fond, l'idée prend une forme non aboutie. Oeuvre de l'esprit à peine matérialisée, sans cohérence pour qui débarque. C'est encore l'heure du grand n'importe quoi, pas d'auto-censure, on laisse à l'oeuvre le soin de déterminer sa propre nature. Ce WIP est-il intéressant pour le public? Au lieu de se poser la question pendant cent sept ans ( çà correspond à quoi ce laps de temps ?), autant essayer. Pourquoi? "Pour être critiquer sans trêve, ce qui excite à travailler et apporte plus de gloire. Vasari" ?
Concaténation des points docx en un PDF dans l'ordre alphabétique des noms de fichier, par exemple. C'est comme cela que je fonctionne, pas de construction linéaire. C'est le bazar mais l'essence du livre est déjà palpable. Lira qui voudra la Toscane de Michel-Ange, c'est gratuit, pas pour longtemps et pas avant une quinzaine.







Aucun commentaire: