jeudi 6 janvier 2011

Le grand perdant, Linux.

N'étant pas aux US, je suis comme tout le monde à l'affût.
De mes lectures je vois bien poindre la bataille des OS, HoneyComb VS machin, bidule et truc.
Un grand perdant Linux !
Il était des premiers readers, on lui préfère maintenant un système maison (HP, RIM, Apple), ou la valeur montante, Google en attendant celui de Microsoft.
Pour les tablettes il s'entend car pour le livre électronique pur et dur ( il est sur Kindle ?), je n'ai pas encore entendu parler de son abandon.
N'étant pas un spécialiste, je n'ai pas d'explication à ce phénomène, mais personne ne semble s'en alarmer. Bizarre.

2 commentaires:

Petitbob a dit…

la valeur montante de google, c'est android et android c'est du linux ! donc linux n'est pas le grand perdant. il avance tout doucement. et les futurs OS indiens, russes, chinois,... seront basés ssur Linux ! et vous oubliez : linux n° 1 pour les supercalculateurs et linux n° 1 pour l'embarqué (sans doute chez vous votre téléviseur, votre lecteur DVD fonctionne avec de l'embarqué linux !).

Marc-André Fournier a dit…

AndroÏd, Linux, je ne savais pas.
Concernant le supercalculateurs et autres systèmes ce n'est pas mon rayon, je laisse cela aux spécialistes.
Vous avez raison; Linux n'est pas le grand perdant, J'ai voulu être un tantinet racoleur avec mon titre, j'ai eu tort.