mercredi 22 décembre 2010

Bon baisers de Bruges

C'est un film, assez bien réussi, à condition d'être un tant soit peu cynique.
C'est un film où deux tueurs à gages tuent le temps en visitant la Venise du nord un guide à la main et le réalisateur de transformer la citée médiévale en indices psychologiques.
Pas assez connu du public, peu de chances de voir des touristes suivre l'itinéraire des flingueurs, à l'image du Da Vinci Code.
Un regret, le guide ne mentionnait pas la Madone de Bruges, une oeuvre de Michel-Ange.
Sise à Florence elle serait la rivale de la Piéta, j'exagère un peu, mais dans les brouillard du Nord elle reste discrète.

Aucun commentaire: