vendredi 10 septembre 2010

Epub

Voilà, depuis une semaine je me coltine avec Word, Page et l'Ipad pour obtenir une version Epub de Romagne et Marches.
J'ai presque fini, j'attends la procédure de la part de X Cazin (Immateriel) pour intégrer Ibooks.
Premières constatations :
Epub/Ibooks sont d'une sensibilité exacerbée, le moindre tableau, gras ou objet flottant et votre mise en page est foutue.
Il faut abandonner tout espoir de WYSIWYG.
Pour être un tant soit peu efficace, il est préférable de construire une chaîne Apple (MAC, Word Mac,Page, et Ipad), les manips étant simplifiées, et des manips il en faut.
La bonne surprise c'est une intégration assez facile du multimédia, quoique les vidéos je sais pas, elles sont absentes de Romagne.
Il faut faire des choix. Le résultat en mode vertical (1 page par écran) n'est pas identique en mode horizontal (2 pages par écran). Il est préférable d'abandonner la police de votre choix pour celles proposées par l'Ipad. J'ai choisi Cochin et abandonné Garamond, j'ai choisi une taille 18 pour ne pas forcer le lecteur à l'augmenter car alors le résultat est pour le moins surprenant.
La taille des images pose un peu problème, je sais pas pourquoi, le manque de littérature sur le sujet est pénalisant, et le fichier exemple ne vous aide en rien.
Pendant cette semaine je n'ai pas cesser, ou presque, de penser à l'empirisme, méthode dont Léonard est l'un des meilleurs représentants. Expérimenter encore et encore.
Le résultat est assez snobant eu égard la qualité de l'écran, d'ailleurs il faut augmenter celle des images, ce n'était important pour les écrans E-Ink. J'avais même incorporer les légendes à l'image, ce n'est plus possible le rendu est nase.
Il va falloir retravailler cela, plus tard.
Pour changer de sujet j'ai lu hier qu'Enimem avait eu gain de cause devant la justice pour percevoir 50 % de droits d'auteur sur les fichiers numériques de sa musique. C'est une bonne nouvelle.
Le numérique bouleverse tout.

Aucun commentaire: