mercredi 30 juin 2010

Mauvaise foi Vs alerte

"Regina-based Book & Brier Patch says it will close its doors after 33 years;  e-books blamed"

Brentano's a fermé pour cause de loyer trop onéreux (rien à la place d'ailleurs, l'avenue de l'Opéra est un peu plus sinistrée) , aux US quand une librairie ferme la concurrence des livres numériques est invoquée par le libraire, une première.

Mauvaise  foi, pour cacher une carence, épiphénomène ou réelle alerte ? Je n'en sais rien. 

Ce type d'argument avait aussi été utilisé pour une éviction chez un éditeur.

La menace plane avec 5 ou 10 % du marché du livre (tiens j'ai lu sur le WSJ une interview de Bezos avec un chiffre difficile  encore une fois à décrypter : "Bezos has said Kindle owners number somewhere in the millions") faut quand même pas déconner il reste 90 % de livres papier à vendre.

Aucun commentaire: