lundi 12 avril 2010

Tablette, mot magique ;-)

Tablette....

Pour culturistes, cultivés ou cul-terreux la tablette sous toutes ses formes donne envie.  

Google et Nokia après Apple et en attendant Microsoft se lancent sur le marché paraît-il. Ca va faire mal. 

Comment des nains avec une technologie papier électronique noir et blanc pourront-ils  lutter surtout si les prix des tablettes baissent ? 

Ne pas pouvoir lire au soleil est l'argument choc pour les tenants d'une techno qui commencent à dater. L'ombre existe et le soleil de toute façon c'est mauvais pour la peau alors. 

L'autonomie des batteries, ah oui ! Eh bien on fera comme avec les téléphones, on est habitué, non ?

Le poids, 700 grammes, celui d'un bouquin. C'est rédhibitoire le poids d'un bouquin pour lire ?

Il existe aussi les lacunes de la tablette elle-même:

Pas Flash. Cool,  on en vient à regretter  l'absence d'un système fermé (faut être cohérent). Y a une solution et visiblement les fournisseurs de contenus s’adaptent.

Pas multitâches, l’OS4 va nous corriger ça très vite, et franchement faire d’une tablette un micro ou un téléphone ce n’est pas le but. Je ne vois pas Apple supprimer les uns et les autres de sa gamme au prétexte d’une vague ressemblance.

Pas de Webcam, ni de 3 G. Je le concède  c’est très con pour les opérateurs de téléphonie. Mais bon c’est votre argent... c’est vous qui voyez. Pour la réalité augmentée, bof, on doit pouvoir s’en passer.

Alors faut-il continuer à pousser la sortie d’un nouveau livre électronique dont la seule comparaison utile serait celle avec l’Iliad, celui d’il y a quatre ans ?

J’y renonce pour ma part, d’autant que.... je vous raconterais autre chose bientôt.

Aucun commentaire: