mercredi 14 avril 2010

Alice et ses merveilles

Dénichée par Ebouquin la vidéo pour la version Ipad d'Alice est assez bien réussie. Pour le livre lui-même je suis plus sceptique, faut lire. La distraction, perte du fil de l'histoire, semble vous guetter à chaque nouvelle page. La vraie valeur d'Alice, enfin je le suppose ne l'ayant jamais lu, est le texte. Si l'animation prend le dessus on fait un bon dessisn animé mais un mauvais livre.
Un grand classique illustré est évidemment une veine à explorer comme le fait par exemple pour le papier Diane de Selliers. On peut aller plus loin évidemment.

Petite surprise hier. J'avais reçu la semaine dernière une réponse à un mail envoyé en décembre à N Crom, responsable livre de Télérama. On m'invitait, c'était mon interpétation naïve, à prendre contact.

Erreur.

Quand une journaliste littéraire s'intéresse au livre numérique c'est un bug de sa messagerie (réponse automatique en cas d'abscence). Quand un journaliste répond à un mail d'un inconnu c'est une méprise. Politesse et intérêt sont superbement ignorés par les verbeux français. En même temps, critique dans un canard dont le fond de commerce est un médium où  la culture est aux abonnés absents, fallait pas rêver. Je me suis trompé.

Aucun commentaire: