jeudi 11 février 2010

Un article

Un article dans le Monde sur le livre numérique. On apprend pas grand chose quand au fait de l'actualité on est.
Après l'avoir lu on se demande comment les journalistes font pour eviter d'interroger ceux dont le métier est réellement de promouvoir le livre numérique et notamment Cazin, Michalon, La Bourdonnaye, Douin, etc.. je ne les connais pas tous, notamment les libraires Dialogues ou Doucet dont on me dit le plus grand bien.
Ils n'attendent rien de l'état et ils risquent leur pognon, admirable. 
Interviewer tel ou telle porte-parole de tel ou tel éditeur c'est bien pour les notes de frais, mais ces gens sont dociles prêts à vous raconter n'importe quoi, ils sont payer pour.
C'est quand même drôle de lire cet aveu d'impuissance d'une investigation chez Amazon de la part d'un journaliste.

Aucun commentaire: