mardi 26 janvier 2010

TVA ça va être le bordel

"Sur l'extension de la loi sur le prix unique au livre «homothétique», version numérique du livre papier, j'y suis très favorable, et je pense même qu'il y a urgence pour que les libraires traditionnels, grands ou petits, trouvent leur place dans ce nouveau marché". Albanel Le Figaro de ce jour

L'homothétie c'était pour moi un vague principe géométrique utilisé pour réduire ou agrandir sans distorsion une image. Ca m'allait bien. Pour un ouvrage numérique je sens venir l'embrouille. La première cause serait le référent : le livre papier. Un ouvrage numérique sans référent papier ne serait pas numérique ? Gloups!

La seconde cause est l'enrichissement, le rich média, ne serait pas un livre numérique un ouvrage tenant compte de toutes les innovations de la numérisation ?  Re Gloups!

J'ai pas trop le temps en ce moment de m'apesantir sur le sujet, mais encore une fois la définition du livre numérique  va revenir sur le tapis. En fait le mot "livre" pose un sérieux problème, héritage encombrant.

Aucun commentaire: