jeudi 28 janvier 2010

Ipad et E-Codex

Laissons aux autres le soin de se coller à l'exégèse de l’Ipad et de son éventuel succès. Deux réflexions quand même :
- Personne n’ayant été capable d’imposer sur notre territoire un leadership sur le livre électronique les choses seront plus simples pour Apple.
- En choisissant E-Pub Steve Jobs m’emmerde. Si Adobe ne réagit pas avec un vrai PDF, pas un succédané comme sur les PRS par exemple, va falloir se taper du code, j’aime pas.

Mais une lueur dans mes yeux apparu quand j’ai lu ces lignes du LA Times : “If so, let's hope that they take advantage of what wasn't demonstrated today. In this Gizmodo video of the demo of reading an ebook on the iPad, Jobs says it can read color photos and video. Video, in a book? That would be useful for instructional books -- say, cooking or gardening. But it would be revolutionary for fiction or works of nonfiction. How exciting to use video in fiction! How could it work, exactly?
And if you can embed video and pictures in text and use an ereader, what's to separate books from Web pages? Will what we think of as "a book" begin to change?

Un another day ? Pourquoi attendre ? Comment ça peut marcher pour une fiction ? J’ai des idées mais aucun talent romanesque, d’autres j’en suis sûr vont s’enthousiasmer pour ce challenge. En fait L’Ipad est un appareil enthousiasmant au contraire des machines E-ink, seulement intéressantes. Je ne sais pas s’il coulera le Kindle et autres Bookeen , mais il peut imposer un nouvel état de l’art et c’est bien pour tout le monde.


PS : J’ai reçu, enfin, mon contrat E-Pagine accompagné des dernières news. Gallignani aurait signée. Cette librairie rue de Rivoli est superbe. Un Ipad dans sa vitrine avec une démo tournante sur le Louvre (le musée est à deux pas) de Léonard serait un rêve. Un peu moins bien, quoique, voir le dimanche après-midi les touristes chez Angelina préparer leur visite de la Sorbonne sur les traces des maîtres scolastiques avec un arrêt sur le Pont des Arts. Si le Vinci n’ y est jamais allé ceux qu’il a lu y étaient. 

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Vous en avez rêvé, Sony... euh non pardon, Apple l'a fait ;-))
Reste à attendre le premier roman ou même la première nouvelle hypermédia. Que le moins frileux se lance.
IS