mercredi 16 décembre 2009

TVA E-books, l'Espagne en tête.

Baisse de la TVA sur les e-books pour l'Espagne. Il serait surprenant de ne pas voir cette démarche franchir les Pyrénnées. Source El Pais.

Je suis un peu en retard mais l'annonce est importante. Quand cette fameuse taxe sera identique à celle de l'offre papier, à l'instar des restaurateurs, deux options: 1) Si le livre est numérique à 100 %, c'est à dire sans un "avatar papier", on ne change rien et on s'en met un peu plus dans les poches. La signature de la pétition Gallimard n'est pas uniquement orientée lecteur? L'auteur peut aussi gagner plus,  non ? 
2) Si les deux versions exisent, là ça craint. Ayant un repère, le public peut comparer. Il faut évidemment faire un geste. Promettre des emplois. Comme le disait Mr Chirac les promesses n'engagent que ceux qui y croit.
Baisser un peu le prix de vente, mais pas de 15 % c'est bien de trop , car il faut financer la démarque sur le livre numérique, le piratage.

Ce qui serait sympa aussi, c'est de voir un mec avec des couilles, pas moi le tribunal de commerce me les a coupées, vendre un "reader" à 5,5% en fusionnant contenu et contenant. Après tout Eco nous dit qu'un obélisque est une sorte de livre, alors un livrel estampillé, c'est un exemple, la Bible, c'est imaginable. 

Aucun commentaire: