lundi 17 août 2009

Une pose

Je vais faire une pose.
Je néglige la commercialisation des Vinci et Michel-Ange.
C'est en relisant la phrase de Stendhal :

"Veut-on réellement connaître Michel-Ange ?

Il faut se faire citoyen de Florence en 1499"

que la honte est montée en moi ;-)
Sacrifier M-A pour des livrels, tu déconnes mec, d'autant que tu écris, sous le coup de l'émotion, de la colère, des conneries.
Retournes à tes études.
"Au revoir", comme disait Giscard.

Aucun commentaire: