vendredi 7 août 2009

On fait quoi à part annoncer ?

Les rues Gustave Flaubert parsèment les villes de la côte d'albâtre, on sy perd, aime-t-on pour autant la littérature ? Il existe aussi une manifestation : Lire à la plage. Et là je confirme, sur les galets de St Martin....en Campagne pas de problème (a marée haute) avec le PRS.
Faute de wifi, les grives viennent vous tenir compagnie et quand dans Dieppe vous voyez le guide Peterson, version 1954 revue et corrigée 1994, en vitrine de "La librairie", vous vous dîtes que l'Iphone n'est pas encore parvenu aux confins des frontières de la Perfide Albion.
Pas sûr alors de voir débarqué un jour le livrel brésilien qui me semble être bien intéressant (voir Aldus et Ebouquin). Compatible Adobe PDF 10 il est, je ne connais pas cette norme. Un MP3 encapsulé serait-il lisible sur un simple clic avec gestion du curseur ? Je ne sais pas.
Devant l'avalanche de nouvelles machines j'ai l'impression de revivre les premiers temps de la micro. Seuls manquent des importateurs, tout cela reste virtuel, du vent.
Surtout ne pas manquer la sortie de la prochaine machine destinée spécifiquement au marché de la république de San Remo.
Ca change quoi pour nous ?
Toute le monde hurlait contre l'exclusivité Sony/FNAC. Elle est caduque, mais personne ne relève le gant sur notre territoire. C'est là que bat blesse.

Aucun commentaire: