dimanche 16 août 2009

Hypermedia et Dan Brown

Je n'aime pas spécialement Dan Brown, il s'en fout et il a bien raison. Je lui reconnaissais une qualité, celle de pouvoir intéresser un grand nombre, ou un seule cela est suffisant, de personnes à Léonard De Vinci.
Je risque de lui être redevable à nouveau.
Un article du Guardian sur les voies ouvertes par son nouveau roman, The Lost Symbol, approche au plus près de l'hypermédia : "The technology that allows readers to read books on a handheld screen is improving just at the moment Brown's The Lost Symbol hits the streets. For Rickett [ léditeur de Brown], the possibilities, including books with scored soundtracks and video inserts, are just becoming clear."
C'est de l'opportunisme, pour sûr, guider par le marketing, mais si sur votre Ipad , on oublie les Kindle et autres PRS pour le moment, vous commencer à lire, voire et entendre, dans de bonne conditions ergonomiques alors là on est tout prêt du but.

PS : En passant cette réflexion d'une attachée de presse : "I love my [Sony] reader," she said. "But it does feel like a prototype. Like any new technology it has its limitations."

Depuis le temps que je l'écris, ça fait de moi un tricard. Conséquence : je ne serais pas invité à la présentation des nouvelles machines, je ne ferais pas parti des testeurs ;-)) C'est pas important Dan Brown et son éditeur vont bouleverser le marché, enfin j'espère. Il est 13h15 et "la soupe refroidit"

Aucun commentaire: