samedi 18 juillet 2009

Quand Amazon déconne dur avec les e-books...des autres

Un article du NYT révèle une pratique pour le moins intrusive d'Amazon : la destruction d'ouvrages achetés par ses clients sur leur K1, K2 ou DX pour cause d'édition illicite.
En admettant que la cause soit bonne, les ayant droits sont floués par un éditeur indélicat, le fait même que les informaticiens d'Amazon aient pu penser à une procédure de destruction sur un objet vous appartenant, votre Kindle, d'ouvrages dont vous avez acquis la propriété, sans vous avertir est choquant.
Ironie de l'histoire, les livres en question sont d'Orwell, notamment "1984".
Les sources du Kindle étant disponibles, il faut espérer voir sur le net apparaître une version empêchant ce type de pratique.

Aucun commentaire: