mercredi 22 juillet 2009

Barnes , Noble et les autres

Bien , je n'ai pas trouvé comment vendre mes Guides chez le libraire américain trop tôt sans doute. B Rives nous indique qu'ils utilisent les formats PDA et Mobipocket, bof, pas vraiment innovant tout cela.
RV Bienvault, Aldus, me gratifie d'un post après eBouquin, je suis content, il est l'un de nos pionnier, la cause (lire des livrens en langue française sur des livrels lui devra quelque chose).
Un mail d'Izibook la plate-forme en marque blanche dont se sert Eyrolles. Ils connaissent la Toscane de Léonard, je sais pas s'ils l'ont lue mais ils en ont entendu parler. C'est déjà ça. Ils me proposent des contacts. Pourquoi pas.
Une petite communauté est entrain de poindre. Je suis incapable d'en cerner les contours et les effectifs mais doucement la mayonnaise prend dans et hors de nos frontières. Je suis en rapport avec Simplicissimus Book Farm en Italie par exemple, son approche matos plus publications est intéressante (à voir une vidéo sur son site d'un homme politique grec vantant les livrels, il fait quoi F Mitterand dans une bagnole du tour de France ? Sa place est à nos côté).
Le Bookcamp de septembre nous permettra peut-être d'y voir plus clair, pour ma part j'aimerai bien y rencontrer F BON (une bio de Led ou des Stones hypermedia, un rêve).

Aucun commentaire: