vendredi 12 juin 2009

Le Fig Mag de la semaine dernière

Trop occupée à scruter les territoires de l'ouest ou de l'est la blogosphère n'a pas réagi à la double page du Fig Mag de la semaine dernière sur les e-books.
J'ai attendu. Ne voyant rien venir il fallait bien que je m'y colle en tant que râleur de service.
En préambule l'article général brosse un panorama d'une banalité attristante. Il pouvait avoir été écrit il y a deux ans, seules les marques étaient à mettre à jour, Irex ayant perdu son rang au profit d'Amazon. Un cas d'école de commerce cette percée d'Amazon.
Les interviews ne sont guères plus enthousiastes (je pense très franchement qu'il existe en France un lobby anti livrel)
Labro n'est pas vraiment emballé après un WE d'essai. Pour lui "l'e-book n'est pas une fatalité", en d'autres termes je n'y crois pas et ne compter pas sur ma plume pour participer au succès de celui-ci. Il a du mal à imaginer les bibliothèques transformées en "livre-service" (ça c'est moi qui l'écrit, lui il dit libre-service...blablabla. De quoi je me mêle ? Laissez donc les bibliothécaires imaginer ce dont leurs usagers ont besoin.
Antoine Gallimard qui se moque de la clé USB (support d'un livren) comme cadeau, ne crache pourtant pas, il me semble, sur les bons d'achats. C'est sexy un bon d'achat, tellement qu'il devrait refuser leur échange contre un livre ;-)
Le plus drôle, ce sont les réponses de Marie-Pierre Sangouard directrice du livre de la FNAC.
First les e-books ne dépendent pas de son autorité.
Secondement la FNAC veut "multiplier les supports et développer avec les éditeurs....blabla" sauf que dans les faits aujourd'hui c'est faux. Si on veut vendre à la FNAC il faut se rapprocher de Numilog, donc d'Hachette. Et il n'est pas question pour le moment d''intégrer d'autres plate-formes (I-Kiosque ou Immatériel par exemple) ou d'une plate-forme FNAC .
Imaginer à terme des enrichissement vidéo, pourquoi pas , mais pas demain.
Et si cette dame pense que pour le moment le livrel est la transposition pure et simple du livrel, c'est qu'elle ne connaît pas les Guides MAF ;-(((( Mais elle n'est pas la seule.

Plus sérieusement le lobby anti livrel se nomme SNE. Depuis Gutenberg 2.0 plus d'ouvrage sur le sujet, même pas un "E-book pour les nuls". Vous ne me croyez pas. Demander aux auteurs qui tentent de se faire éditer avec un titre sur le sujet.

Aucun commentaire: