samedi 20 juin 2009

Il y a10 ans le rapport Cordier

Il y a 10 ans le rapport Cordier sur le Livre Numérique.
Je ne l'avais pas lu à l'époque, je l'ai parcouru à la vitesse grand V et quand mes yeux sont tombés sur :

"Il s'agit de créer directement un fichier contenant les différentes informations. Ces informations peuvent être de deux natures :

  • le contenu lui même (textes, images fixes ou animées, son…), codé selon des formats plus ou moins standards (ASCII, UNICODE, GIF…) qui permettront une interprétation à des étapes ultérieures du processus;
  • une description de la structure du document, ce qui permettra d'en faciliter l'utilisation ultérieure : les zones du document (titres, chapitres, paragraphes, références…) sont identifiées par des balises (chaînes de caractères standards bien identifiées), différentes normes existent (HTLM, SGML, XML, XMI, DHTML) en fonction de l'utilisation finale envisagée, en particulier du type de support (papier, écran, Web…). Ces informations de composition peuvent être rajoutées postérieurement à la saisie du contenu, au moyen d'outils spécialisés."
Tiens une définition de l'E-pub déjà ;-) vachement moderne ce truc l'E-pub.
Ma mauvaise fois étant égale à mon incompétence j'arrête là , mais pour ceux que ça intéresse voici l'adresse du rapport. De ce que j'ai entrevue en changeant CD-Rom par livrel en ajoutant Google et Amazon chez les acteurs, en saupoudrant de quelques prévisions aussi bidons que les chiffres de croissance de Mme Lagarde , on pourrait faire faire des économies à Mme Albanel.

Plus sérieusement quand vous lisez : "La possibilité de posséder chez soi l'équivalent de la Bibliothèque Nationale de France fait rêver." Ben ça c'est fait.
Il serait intéressant de mesurer aujourd'hui non l'utilité d'un tel rapport, mais sa part de rêve et notre part de réalité.

Aucun commentaire: