mercredi 24 juin 2009

Bonjour

Ce post n'a rien à voir avec les livrels et autres livrens, mais l'art fait partie de mon quotidien, il n' y a pas que la techno dans la vie ;-)
En ce moment je n'ai qu'une envie aller à Athènes voir le nx musée de l'Acropole. Un jour j'écrirais une guide de la Grèce classique, mais pour le moment je me contente des articles et photos du NYT. Il faudra bien dans ce guide mentionner Lord Elgin, cet anglais qui comme Napoléon, peut être qualifié de maître es rapines pour avoir voler une partie des frises du Parthénon. Mais là n'est pas la question.
Souvent la vox populi s'interroge sur le pourquoi de l'art. Et bien voici une réponse, indirecte intéressante : “We used to speak Albanian and call ourselves Romans [ Byzance empire romain avant tout] , but then Winckelmann [un historien d'art allemand], Goethe, Victor Hugo, Delacroix, they all told us, ‘No, you are Hellenes, direct descendants of Plato and Socrates,’ and that did it. If a small, poor nation has such a burden put on its shoulders, it will never recover.”

Le poids de l'art à transformer un pays en nation.

Les articles du NYT sur le musée d'Athènes
http://www.nytimes.com/2009/06/24/arts/design/24abroad.html?_r=1&th&emc=th

http://www.nytimes.com/2009/06/20/arts/design/20acropolis.html

Aucun commentaire: