mercredi 21 janvier 2009

Filigrane, PRS505 et usagers d'une bibliothèque.

Je ne sais pas si ce post va intéresser grand monde mais tant pis je me lance.

Le sujet du jour est : Comment dissuader un lecteur de bibliothèque de recopier un fichier installé sur un PRS505 (mes guides par exemple) au format PDF. J’insiste sur le terme dissuader car il est le leitmotiv de la solution envisagée. Je n’explore pas la mise en œuvre de solutions sophistiqués, je n’ai pas l’argent pour. Si je bloque la recopie avec l’option proposée par Adobe, je suis emmerdé par le nombre de copie à livrer (une par ardoise 505) et au tarif bibliothèque , c’est à dire seulement les frais de port, je perds de l’argent (pourquoi mes guides sont gratuits pour une bibliothèque ? Eh bien parce que sans cet outil ceux-ci n’existeraient pas). Le filigrane est donc le moyen qui me semble le mieux approprié. Il est au nom de la bibliothèque, « Bibliothèque de Babel » par exemple, et s’affiche avec une opacité faible en haut à gauche de chaque page et une dimension réduite.
Sur le PRS c’est très marrant car le filigrane s’affiche en deux temps :
1er temps : Opacité identique au corps de texte pendant 2 ou 3 dixièmes de seconde
2nd temps : Opacité voulue.
Ce « flash » impromptu me semble bien venu pour rappeler à l’usager qu’il n’est pas le propriétaire du fichier.
Pour faire gagner du temps aux auteurs: Pour insérer le filigrane deux options : Via Word ou Acrobat.
Word : La mise en page change on perd des lignes d’écriture, pas cool.
Acrobat : J’ai choisi l’option texte, car une image alourdi de façon considérable le poids du fichier.
Reste à savoir si l’usager d’une bibliothèque ne trouvera pas cette solution par trop intrusive ?

2 commentaires:

Mercure a dit…

le marquage c'est bien : à la bibliothèque ensuite d'assumer. ( ça peut être dans le contrat de lecture) Vu le nombre de tablettes en circulation, pas grand risque.
autre possibilité : le numérotage.

Marc-André Fournier a dit…

Votre réflexion sur le numérotage soulève un problème auquel je n'avais pas pensé, l'évolution des versions. Faut que j'y réfléchisse.