lundi 8 décembre 2008

Le JDD et l'E-Book

Ça doit être un truc de journaliste , citer J-L Borges et sa Bibliothèque de Babel pour parler des e-readers (l'article de Carlos Gomez pour le JDD)
Ça doit être un truc français de dire : C'est bien mais je n'achète pas (le commentaire d'un lecteur de l'article en référence).
J'ai vécu la même chose avec les Apple II importé par Sonotec, avant qu'Apple France ne soit créée par Gassé.
Ça doit être un truc du marketing, et pas d'entrepreneur, de ne pas vouloir casser la baraque en proposant un véritable hiatus entre le papier et le numérique. C'est à dire de proposer des e-books ou livrels et non des e-codex.
Ç'est plus facile c'est sûr de faire une communication "quantitative" plutôt que "qualitative" sur le e-reader : 200 bouquins en mémoire, 100 classiques gratos, 7 jours d'autonomie etc.. VS Vous avez un cerveau servez-vous en ! Réapprenez à lire, voire et écouter, rêver et voyager.
Le slogan est sûrement nul à chier mais au moins quand on dira : votre truc c'est trop cher!
On pourra toujours demander à combien notre interlocuteur évalue son cerveau.
C'est plus facile de faire un comparatif (un article de Shiny Shiny) sur les seules spécifités techniques, sans explorer les usages et comportements.
Exemple le lecteur MP3 du PRS 505 est une catastrophe (gestion de la play list, temps de réponse lecture pause, ergonomie des fonctions ) c'est comment sur le Cybook ?
Je télécharge un PDF sur Gallica, il est restitué comment sur les différents e-readers ?
Evidemment ça demande du temps et de l'argent mais si on veut faire avancer le e-codex il faut arrêter de bricoler de se faire plaisir.
Le PRS et autres supports du même type ne sont aps des ardoises magiques, des jeux, ce sont des outils culturels. Leur concurrent s'appellent le livre, c'est pas rien.

Aucun commentaire: