mardi 16 septembre 2008

Les fonds d'investissements chez les libraires

Lu dans le Figaro de ce jour un article sur le rachat  de la librairie Decitre par un capital risqueur. Je ne connais pas le milieu de la librairie, mais je considère celui des capitaux risqueurs, plus comme  l'antichambre du dépeçage. Que restera-t-il de cette entreprise dans 5 ans ? C'est la troisième enseigne qui passe sous leur coulpe, c'est pas vraiment  bon signe, mais com d'hab je peux me tromper.

Aucun commentaire: