mercredi 17 septembre 2008

Aldus dans mes montagnes

Une page se tourne, la grande distribution va prendre le relais des pionniers du e-book.
Lorenzo nous manque mais Aldus relève le gant. Avant de lire le Figaro, je vais sur son blog, et je suis sûr d'avoir toutes les infos dont j'ai besoin. Le troisième larron, B Rives, tourne en rond et affiche souvent une longueur de retard alors qu'il en avait trois d'avance. Ses solutions et prises de position ne servent que lui; dommage.
Combien de temps encore avant que la pub et le marketing des gros n'enterrent la passion des petits? 
Déjà on entend Virgin crié au loup, sur un accord qu'ils auraient aimé signé. Ils ont fait quoi l'année dernière pour les E-books ? Il existent d'autres solutions, d'autres approches, Sony n'a pas gagné la partie, loin de là. Il suffit de voir l'enthousiasme du patron France, plus timoré tu meurs. 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Avez-vous pris connaissance de l'article "Sony lance le livre électronique pour tous" dans le Figaro du 17/09 (p.32 du Figaro et vous) ? Pour ma part un des premiers articles clairs et encourageants depuis longtemps. Même chez William ce matin à la télé (l'émission Télématin pour les non-initiés), la revue de presse y a fait allusion. Ca avance !

Aldus a dit…

Merci à vous, en ce moment, je me pose pas mal de questions sur la nécessité du blog maintenant que l'info va être partout. La pose de journaliste (qui doit surtout rester bien avec tous le monde) m'emmerde, certainement passer le flambeau à mes étudiants... Je ne tiens que grâce à quelques témoignages de sympathie, celui-là ce matin. "J'y
ai bien sûr appris quantité de choses sur le livre numérique, en
suivant aussi vos lectures. Je suis actuellement plongé dans la longue marche de Bernard Ollivier et c'est un bien beau récit. Merci pour tout ça." ça me rebooste!