jeudi 10 juillet 2008

Un classique de temps en temps

Qui lit des classiques ? Les étudiants, les inconditionnels de tel ou tel auteur, les possesseurs de PRS 505 ayant toutes les peines du monde à acquérir, hors les Guides MAF, le dernier ouvrage qu'il faut avoir lu pour ne paraître has been. En ayant découvert des vertus inespérées au format rtf, RV met sur son site, http://aldus2006.typepad.fr/, un nombre certain de ces classiques, que tout notre petit monde sera ravi de revisiter. Allez-y de notre part, ce n'est pas loin, juste à un clic.

4 commentaires:

Aldus a dit…

merci à vous, en effet j'ai décidé de mettre en ligne dans l'été les classiques qui étaient disponibles sur le site abicia ; il s'agit des cinquantes premières pages seulement (abicia n'avait pas de rêve "babelien") en attendant de pouvoir disposer de versions complètes de bonne qualité chez les éditeurs, j'avoue que suit très critique sur la qualité des "livres gratuits" (hormis quelques-uns comme http://www.leboucher.com/ qui font un réel travail d'édition), j'ai d'ailleurs cesser d'en lire depuis belle lurette... en attendant donc, respectons les textes classiques et achetons-les dans leurs versions papier, même très peu cher, c'est bien meilleur...
ce format rtf est très intéressant, très facile à gérer, lisible sur pc, mac et j'espère de plus en plus de livrels (déjà sony, hanlin, iliad...) en complément du format epub, aurons-nous besoin d'autres choses?

Marc-André Fournier a dit…

Besoin d'autre chose ? Pour sûr! je te renvoie au manifeste pour une écriture hypermédia http://manifestehypermedia.blogspot.com/. A ce jour la navigation sur les livrels est par trop rudimentaire. Ganaxa semble sur la bonne voie, Sony et son format propriétaire, un peu délicat pour des non initiés, semble aussi pouvoir satisfaire à ce type d'écriture. Epub n'est qu'une première couche, une première étape.

Aldus a dit…

merci pour l'article, tu devrais mettre une version rtf (je te l'envoie), je vais le lire.
pour les suppléments au livre de Bruno, intéressant, mais j'ai lu son roman sans éprouver le besoin de rechercher des illustrations (qui sont disponibles sur internet), de l'écouter en audio...
je crois que l'encre électronique n'a pas vocation à supplanter nos écran d'ordinateur, je ne suis pas prophète en la matière, nous verrons bien. en tout cas, elle apporte avec le sonyreader beaucoup d'agréments pour les gros lecteurs "traditionnels" que nous sommes.
pour l'appareil mobile hypermédia à deux ans (restons en là), je crois plus en l'eepc tactile, mais est-ce que je pourrais lire mes livres dessus sans fatiguer, c'est bien là toujours le même problème entre les critères RVB et CMYB de restitution des couleurs... L'eepc et le sonyreader, c'est pour tout de suite, profitons-en...

Aldus a dit…

votre adresse cegetel ne fonctionne plus ? merci pour votre lien sur le livre de Michel-Ange, en ce qui me concerne j'ai le très beau livre publié sur le Jugement dernier de la Chapelle Sixtine, chez Mazenod en 1995 tiré à 3000 exemplaires, grand in-folio avec des planches 50x70 et 50x100 qui sont magnifiques; même si la version n'est pas enrichie, elle se suffit à elle-même !