mardi 3 juin 2008

Le livre est mort !

Pour changer d'air(s), j'ai abandonné Guillaume Dufay et Trombicino pour les guitaristes et autres batteurs qui habitents les lignes de White Bicycle (Making Music in the 1960's). Pourquoi Joe Boyd, l'auteur, producteur de musiques et de concerts, ne nous propose pas une version, disons, rich média de son ouvrage (je ne vais pas encore vous cassez les pieds avec l'hypermédia :-) ? Les titres et les artistes couchés sur le papier, tombent comme un name dropping sans saveur et sans âme. Sa plume n'est pas assez forte (mais est-ce possible?) pour nous faire partager son enthousiasme pour les musiciens du blues et du rock'n'roll qu'il fréquenta toute sa vie.
Rien à voir avec l'article on-line du NYT sur la mort de Bo Diddley. Je n'avais jamais entendu parler de ce monsieur, mais grand amateur des Who, je connaissais indirectement son écriture musicale, son "beat". On situe très vite avec les extraits MP3 d'interviews et d'enregitrements qui il est, et quel est son apport au rock.
En comparant ces deux approches, un chose est sûre : le livre est mort!

Aucun commentaire: