mercredi 27 février 2008

çà sent le sapin :-(

En poussant la porte de l'Asrolabe rue de Provence, je n'avais pas d'apriori.Je m'étais souvent posé la question : pourquoi les libraires ne vendent-ils pas d'e-reader (livrels) ? Je voulais savoir. Connement je pensais avoir en face de moi une génération plus ouverte que celle qui m'envoyait balladé avec mes Apple II. Que neni. Rien n'a changé. Le frein à main est bloqué à mort, et le oui mais giscardien toujours de rigueur. La démo de mon Léonard en France avec musique de Clément Janequin (et d'autres), celle qui faisait trépigner Bayard et nos preux chevaliers, est bien passée. L'objection est venue sur le modèle de distribution. On n'investira pas pour se retrouver dans 2 ou 3 ans en concurrence avec Orange, la Fnac, Apple etc Comprendre : tant qu'on est sur un marché protégé tout va bien, si nous sommes sur un segment concurrentiel c'est pas pour nous. Merci Mr Lang ;-) Pour mon guide version papier, c'est une autre histoire. J'irai voir les librairies d'art. Demain peut être. Le mot de la fin est revenu à mon épouse qui regardait de loin : tu croyais quoi ? ils font encore leur inventaire à la main. Merde j'avais pas remarqué, j'ai perdu mes réflexes. Et puis on a rigolé, le mec portait un maillot de foot...de l'équipe d'Angleterre.

Aucun commentaire: