samedi 10 août 2019

AMAZON ET KDP

"Bonjour,
Vous faites partie de nos éditeurs KDP privilégiés, c’est pourquoi nous vous proposons d’utiliser notre nouveau tableau de bord relatif aux problèmes de qualité des ebooks, accessible uniquement sur invitation. À partir d’aujourd’hui, nous vous transmettrons les éventuelles alertes concernant les problèmes de qualité relevés dans vos ebooks via ce tableau de bord..."
D'après ce mail, reçu ce jour, je ferais partie d'une caste dont Amazon, leader incontesté de l'édition numérique, prendrait soin . 
Il n'en n'est rien évidemment. 
Pourquoi l'ogre de Seattle s'adonne-t-il à une telle flatterie ? 
D'habitude il vous ignore superbement  et ne fait vraiment aucun effort  pour promouvoir une approche originale sortant de la simple transposition d'une oeuvre "papier" vers un écran (pour simplifier car en fait votre livre broché ou de poche est d'abord  et avant impression un livre numérique). 
Il faut bien l'avouer, et c'est dommage, les auteurs & les éditeurs restent conservateurs dans l'âme. On livre sa petite histoire, sa réflexion de bas étage ou son propos philosophique annuels sans se poser la question d'une nouvelle  écriture.
On fait comme d'hab ou comme les autres et on attend son chèque.
Ce n'est ni pitoyable ou pathétique, juste énervant. 


jeudi 8 août 2019

Faux départ ?

Il est difficile d'expliquer aux gens l'après deuil... car celui-ci n'existe pas.
Nous sommes toujours en deuil mais menons une autre vie avec d'autres personnes, d'autres rêves et cauchemars.
On reste veuf ou orphelin à vie.
C'est comme ça, on fait avec plus ou moins bien.
Je suis aujourd'hui en Normandie depuis 3 ans, en pays de Caux précisément, là ou Monet, Degas, Renoir, Pissarro, Morisot, Gauguin, Debussy et d'autres sévirent.
La vie ici  n'est pas facile, surtout quand on a vécu à Paris pendant 60 ans.
Pourtant je ne suis pas à plaindre,  je vis dans un cadre plutôt exceptionnel, un manoir (un tas de pierres et de briques joliment agencées),  un grand parc (des arbres, des fleurs, de l'herbe et des orties), la mer à 10 minutes, y a pire .
Ici la  nature fait loi, le vent balaie la côte tous les jours ou presque, le vert des prairies se comprend mieux avec les averses si fréquentes, le calme n'existe pas mais l'atmosphère est sereine.
L'angoisse du noir absolu passe petit à petit, et les troubles des nuisances sonores parisiennes, les talons des gonzesses sur le parquet, les voitures, les hystériques braillards, les sonos à fond n'ont pas cours ici ; restent quand même les gros cons à moto la manette des gaz à fond.
L'internet passe mal et le réseau cellulaire aussi, on paie plus cher pour des performances moindres. Le train met des plombes pour relier Paris et les commerçants  d'ici prennent des vacances quand ça leur chante, ils se foutent du tourisme, pourtant l'une des rares mannes. Difficile de les comprendre, difficile de leur faire prendre conscience de la richesse des lieux.
Une côte sauvage préservée du béton, un des sites préféré des impressionnistes, et des lumières magnifiques.
Un cadre somme toute sympa pour travailler mais il faut surtout du temps, de l'énergie et quelques bribes d'inspiration pour se remettre au clavier.
Le plus dur, l'éloignement des  bibliothèques de la capitale, il va falloir faire sans.



lundi 5 août 2019

Récupéré aujourd'hui le nom de domaine : Les Guides MAF.
C'est étonnant cette pratique de spoliation d'un URL dont le statistiques de fréquentation sont quasi nulles.
Pourquoi ne pas se creuser la tête un peu et trouver un mot seyant bcp mieux à votre activité ?
Après avoir retrouvé ce bien immatériel ou presque, en faire quoi maintenant ?
Je ne serais pas plus capable que par le passé de construire une audience satisfaisante, mais ce truc était à moi et représentait bcp de travail, alors aucune hésitation à débourser 10 balles pour revenir dix ans en arrière.

vendredi 30 mars 2018

Vidéo Promotionnelle Les Guides MAF



Quelques titres hypermédia pour découvrir Leonardo 
Michelangelo et les Impressionnistes
autrement.

Ces ouvrages sont disponibles sur l'iBooks Store, payant, 
ou gratuitement sur le site Epubandpub.com


dimanche 14 janvier 2018

Convergences des arts

Debussy s'amusait d'être éreinté par un critique après un concert donné à Bruxelles ayant pour thème les Proses Lyriques. La convergence des arts dérange, le compositeur est aussi l'auteur des textes.
C'est difficilement pardonnable... je n'ai pas le temps de développer et puis tout le monde s'en fout. Il suffit ! comme l'écrivait Alberti.

Native Advertising 001

En résumé, de quoi un guide hypermédia  est-il le nom ?

Epub&Pub est  un support disruptif à l’instar :
de l’Impressionnisme. 
Epub&Pub est un support universel à l’instar :
de Léonard.
Epub&Pub est un support puissant à l’instar :

de Michel-Ange.

vendredi 5 janvier 2018

Epub&pub

Aldus, avait déjà tout compris.
Au début du 16e siècle l’imprimeur invente l’italique, le format in-octavo, et insère des feuillets vantant les qualités de sa boutique dans  l’Enéide de Virgile. De la pub en somme dans un chef-d’oeuvre de la littérature occidentale.
Depuis on lit en poche, en numérique (peu), et les éditeurs de Dickens, de Toni Morrison reprendront la voie tracée par le vénitien en insérant de la réclame au milieu de ces auteurs célébrissimes pour…. augmenter leur marge.

Si vous trouvez ces précédents choquants, ne lisez pas la suite.

Après une expérience intéressante avec Léonard 2012, comme support, Red Bull et San Marco, comme annonceurs, Epub&Pub récidive & s’adosse aux Impressionnistes pour permettre aux petits annonceurs de faire une réclame en adéquation avec un contexte artistique, culturel, social ou domestique, en adéquation avec un mot (le truc de Google), une oeuvre, un lieu. 


L’objectif est de permettre au plus grand nombre de lire d’excellents ouvrages hypermédia sans bourse déliée,  gratis pour le dire autrement, d’accéder aux oeuvres picturales, musicales, sculpturales et littéraires des génies du 19e siècle. 
Pour être clair, le lecteur est exposé à un message publicitaire peu intrusif, en contrepartie, il accède à un contenu culturel exceptionnel 
L’annonceur, quant à lui, valorise son image en s’adossant aux grands de l’espèce humaine, choisit l’intelligence versus la puissance, abandonne ses oripeaux misonéistes,  et prie d’avoir fait le bon choix, pour diffuser sa vidéo son slogan, où une simple image. 
L’ouvrage ayant été réalisé avant tout contact avec un annonceur, ce dernier se plie au contexte existant, gage peut-être d’un plus profond respect du lectorat.

Dans un autre genre, on a vu Amazon s’essayer à la chose avec Land Rover, Kindle et William Boyd en 2015, mais c’est vraiment moins smart.